Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Vous voulez en savoir plus, contactez-nous.





Le terme « pastorat » exprime la dignité du ministère, sa fonction et aussi sa durée. Il exprime aussi l’ensemble des activités exercées à l’égard des personnes sous la garde du pasteur. Le module « Pastorat » dénommé « Ecole de Milet » se concentre sur l’urgence et les exigences du ministère pastoral aujourd’hui. Pourquoi « urgence » et « exigences » ? Devant la croissance numérique de l’Eglise en Afrique et les défis inhérents au leadership pastoral, il y’a urgence de renouveler la vocation pastorale pour être à la hauteur de la tâche d’amener les croyants à « la maturité et à la stature parfaite de Christ » et à devenir «sel et lumière » dans leur société. La croissance rapide des croyants en Afrique dans un manque en nombre et en qualité des « bergers » ouvre les portes à des personnes qui se lèvent pour diriger ces croyants sans appel au ministère pastoral et avec une connaissance insuffisante devant les exigences du ministère de « berger ». Et les chrétiens restent affamés par manque de nourriture de qualité et suffisante !

En effet, le journal « Le Réformateur Chrétien » édité en Côte d’Ivoire a consacré son numéro spécial 012/Janvier 2000 sur ce sujet d’actualité en s’interrogeant : « Qui est le Pasteur ? ». Cette interrogation traduit la confusion qui règne aujourd’hui en Afrique au sujet du ministère délicat de « Pasteur ». Dans l’éditorial du journal, Abdoulaye Sangho explique le dilemme de la façon suivante : « L’interrogation, "qui est le pasteur" … est une question d’actualité, tant la confusion règne dans la bergerie et plus encore dans le monde qui s’interroge sur ceux qui arborent ce titre sans se conformer aux principes d’un tel ministère. » Il souligne la confusion autour du terme « pasteur » comme suit: « Aujourd’hui, plus que jamais, il devient difficile de comprendre le terme "pasteur" tant il est vrai que le vocable est attribué à tout ce qui croit avoir vocation de servir Dieu ». De même, dans la revue DIATEKE n° 2/1999 de la Faculté de Théologie Evangélique de l’Alliance Chrétienne (FATEAC) en Côte d’Ivoire, le Dr. Tite Tiénou relève avec force la responsabilité du pasteur dans l’importance de la prédication solidement ancrée dans l’Ecriture sans laquelle ce dernier ne deviendra qu’un « loup qui disperse et dévore ».

Le ministère pastoral est réellement en danger aujourd’hui par la méconnaissance de la Parole de Dieu qui fait sa raison d’être, et sa dignité bafouée tellement la pratique de ce ministère est désordonnée ! C’est pourquoi seul le retour à l’enseignement de la Parole peut aider à corriger les fausses conceptions du ministère pastoral et sa pratique désordonnée. Aussi, le retour à la Parole de Dieu peut aider à renouveler et à encourager ceux qui sont dévoués à la tâche avec peu de moyens et dans des situations difficiles.

Le module est dénommé « Ecole de Milet » pour fixer dans l’histoire du début de l’Eglise, l’enseignement des exigences liées à la pratique du ministère pastoral. C’était donc à Milet, à un point stratégique de l’expansion de l’Eglise d’une part, et de la fin du ministère de l’apôtre Paul d’autre part, que ce dernier a délivré un message d’adieu aux "pasteurs et responsables de l’Eglise" mettant en exergue l’impérieuse responsabilité qui leur incombait de « nourrir le peuple de Dieu » pour les amener à la maturité et à "la stature parfaite de Jésus-Christ" (Actes 20:17 - 36; Ephésiens 4:11-13). Les anciens, appelés aussi évêques ou surveillants, sont interpellés à assumer convenablement leur tâche pastorale, au prix des souffrances de toutes sortes (persécution, manque de soutien, attaques des ennemis, etc.) pour atteindre le but pour lequel ils ont été établis pasteurs.

Les deux passages ci-dessus cités sur l’enseignement de Paul au sujet des pasteurs et de l’Eglise constituent les points d’articulation de l’ensemble du module. Quatre manuels sont conçus pour étudier et enseigner les aspects spécifiques du ministère pastoral : l’importance du ministère pastoral ; le pastorat, dignité et exigences ; nourrir le peuple de Dieu ; et guider le peuple de Dieu. Chaque chapitre des manuels développe une unité de pensée complète, mais faisant partie de l’ensemble des exigences du ministère des autres chapitres. Le présent manuel traite de l’Importance du ministère pastoral.